Fandom

Wiki GTA

Burning Desire

2 545pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Burning Desire
Denisebruning.jpg
Denise Robinson en haut de la maison en feu dans GTA San Andreas
Figure dans GTA San Andreas
Employeur CRASH
Difficulté Modérée
Lieux Market (Los Santos)
Récompense 0
Respect 0

« Burning Desire » est la première mission que le CRASH impose à Carl Johnson dans Grand Theft Auto: San Andreas.

Résumé Modifier

Les officiers du CRASH ont donné rendez-vous à à Carl dans le restaurant Jim's Sticky Ring, dans le quartier de Market à Los Santos. Sur place, ils expliquent à C.J. qu'il doit incendier une planque des Vagos pour leur compte.

Carl part donc dans un premier temps prendre des cocktails Molotov. Ensuite, il part incendier la baraque du gang. Mais il y a un problème : une femme est bloquée à l'intérieur ! Carl doit aller la sauver. Il entre alors dans la maison et brave les flammes avec un extincteur afin de la rejoindre dans la pièce du deuxième étage. Il ne reste plus qu'à sortir, et la femme, qui n'est autre que Denise Robinson, remercie grandement C.J. et lui demande de la raccompagner. Carl pourra désormais sortir avec elle.

ScriptModifier

« Carl entre dans le restaurant Jim's Sticky Ring où Tenpenny, Pulaski et Hernandez sont déjà attablés.

Frank Tenpenny : Carl Johnson ! C.J. !

Carl Johnson : Oh, merde…

Frank Tenpenny : Viens par ici, fiston ! À Hernandez, face à lui. Putain, bouge ton cul et laisse-le s'asseoir, connard ! À Carl, resté debout. Alors, finalement t'es venu nous dire bonjour.

Carl Johnson : J'étais occupé. J'ai enterré ma mère, mec.

Eddie Pulaski : Tu parles d'une excuse à deux balles.

Frank Tenpenny : Pulaski pense que t'essaies de nous entuber, Carl. Alors on va être plus directs. T'es à nous. À nous ! On peut te chier sur la gueule d'une telle hauteur que tu croiras que c'est Dieu en personne qui t'a fait dessus. Compris ?

Eddie Pulaski : Il a vachement intérêt à comprendre.

Frank Tenpenny : Ouais, vaudrait mieux pour sa gueule. Fini de rigoler, C.J. Va falloir gagner ta liberté. Y a un mec planqué de l'autre côté de la ville. T'as l'adresse, Pulaski ? Une autre pourriture de gangster junkie tueur de flics dans ton genre. On peut pas le blairer et y nous aime pas. Tu vas veiller à ce qu'il sorte plus jamais de son trou, même pas entre quatre planches. Maintenant, tire-toi de là !

CONSIGNE : Tenpenny a planqué des cocktails Molotov dans une ruelle du centre-ville de Los Santos. Va les récupérer.

Carl passe chercher les cocktails Molotov laissés par Tenpoenny et met le feu à la maison du membre des Vagos qu'il doit faire disparaître. Alors que des flammes s'échappent des fenêtres, une jeune femme inconnue appelle Carl à l'aide depuis le premier étage. Il parvient à la sauver et lui propose de la ramener chez elle, près de Grove Street.

Denise Robinson : C'est là que j'habite !

Carl Johnson : Hé, c'est quoi vot' nom ?

Denise Robinson : Denise. Denise Robinson. Appelez-moi, on pourrait peut-être sortir un de ces quatre…

Carl Johnson : Ouais, pourquoi pas.

Denise Robinson : Bon, alors à plus tard, C.J. ! »

Anecdotes Modifier

  • Après la mission, si l'intérieur de la maison est endommagé, l'extérieur est le même qu'avant l'incendie.
  • La maison ne peut pas être visitée une seconde fois après la mission, à moins de passer par l'Underworld.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard