Fandom

Wiki GTA

Catalyst

2 545pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Catalyst
Catalyst GTA San Andreas.jpg
Tenpenny (au centre) s'adresse à Carl (à droite) et à Ryder (à gauche) au début de la mission
Figure dans GTA San Andreas
Employeur Ryder
Difficulté Facile
Lieux Ganton
Récompense « Robbing Uncle Sam » (mission suivante)
Respect + 7

« Catalyst » [ˈkætəlɪst] est la deuxième mission confiée par Ryder à Carl Johnson (le protagoniste) dans Grand Theft Auto: San Andreas.

Déroulement Modifier

Se rendre jusqu'au train de munitions en compagnie de Ryder (point jaune sur la carte) ; une fois sur place, liquider tous les ennemis puis monter à bord du train. Ryder suit Carl en voiture, le joueur a pour mission de lui lancer des caisses de munitions. Une fois ce travail effectué, Carl prend le volant de la Picador de Ryder et apprend qu'ils sont poursuivis par la police (trois étoiles d'indice de recherche). Pour la semer, rendez-vous au Pay 'n' Spray indiqué sur la carte avant de rentrer à Grove Street.

La prochaine et dernière mission proposée par Ryder se nomme Robbing Uncle Sam.

ScriptModifier

« Carl Johnson : Yo, Ryder ! Mais putain, qu'est-ce tu fous ?

Ryder : J'ai pas pu retrouver la came que j'ai enterrée, alors j'en fabrique moi-même. C'est tout con.

Carl hume l'odeur s'échappant de la marmite.

Carl Johnson : Putain ! Ça arrache ! Mec, fais pas ça, tu vas nous exploser tous les deux !

Tenpenny, Pulaski et Hernandez entrent dans la pièce.

Frank Tenpenny : Salut, les mômes.

Ryder : Mec, qui vous traitez d'môme ?

Frank Tenpenny : Comment y faut t'appeler ? Minus ?

Eddie Pulaski : P'tite bite, ça t'va ?

Frank Tenpenny : P'tite bite…

Eddie Pulaski : Ouais, P'tite bite, c'est pas mal.

Ryder : Va t'faire foutre.

Frank Tenpenny : Allez, salope, barre-toi. Il s'approche de la marmite. Ça sent bon ! Qu'est-ce que tu nous prépares ? Où est ma part ?

Ryder : Calme-toi mec, bordel. Bouge. Ryder saisit un bocal de drogue près de la marmite. Tiens, voilà. Me fais pas chier, bouffon.

Frank Tenpenny : Mmm, ma femme adore ce truc. Pulaski s'esclaffe, Tenpenny tend le bocal à Hernandez. Bon, y paraît qu'un train va faire un arrêt imprévu sur la voie pas loin. Y devrait y avoir un petit quelque chose pour vous à bord, les mômes. Et là, je déconne pas.

Eddie Pulaski : À plus tard, les mômes.

Ryder : Enculé.

Frank Tenpenny : Oh, Carl, évite de descendre des officiers de police, ça fait désordre !

Eddie Pulaski : La criminalité est en hausse depuis ton retour, petit.

Carl Johnson : J'fais ce que j'peux pour la communauté.

Frank Tenpenny : Le train sera là dans cinq minutes.

Carl et Ryder sortent de la maison et montent dans la Picador de Ryder.

CONSIGNE : Conduis le camion de Ryder jusqu'au train de munitions.

Ryder : Cool. Prends le volant, CJ. C'est toi not' chauffeur attitré.

Carl Johnson : Ah non, pas encore… Lâche-moi un peu sur ma façon d'conduire, j'suis crevé.

Ryder : Bon, du moment qu'on finit pas en flammes après trois tonneaux.

Carl Johnson : J'écoute même plus tes conneries, mec.

Ryder : Cool, ça veut dire que tu vas t'concentrer sur la route !

Carl Johnson : T'aimes bien prendre la tête à tes potes, toi !

Ryder : J'essaie juste de garder mes soldats en vie !

Carl Johnson : En les faisant chier à mort ?

Ryder : La route, fils de pute, la route !

Carl et Ryder s'approchent du train de munitions.

Ryder : On y est.

Carl Johnson : Ouais, c'est notre train. Ryder descend de la voiture pour attaquer des Vagos. Merde, on dirait qu'les Vagos du nord sont déjà là !

CONSIGNE : Bute les Vagos qui sont en train de piller le train !

Carl et Ryder abattent les Vagos près du train.

Ryder : Y'a des Ballas qu'essaient de foutre la merde !

Des Ballas arrivent en voiture.

Carl Johnson : On dirait que Tenpenny a prévenu tous les gangs de South Central !

Ryder : Butez ces cons de Ballas !

Carl et Ryder abattent les Ballas près du train.

Ryder : Va jeter un œil au train, CJ.

CONSIGNE : Monte sur l'arrière du train.

Le train démarre et Carl reste au bout du wagon.

Carl Johnson : Bordel de merde !

Ryder : Bouge pas, CJ, on arrive juste derrière toi ! Un membre des Familles de Grove Street conduit la Picador et Ryder se maintient en équilibre à l'arrière. Balance-moi quelques caisses, CJ ! Carl envoie plusieurs caisses. Oumph ! Merde, pas si fort ! Deux autres caisses. Joli ! Encore deux caisses. Dans le mille ! Deux caisses à nouveau. T'essaies de m'tuer, ou quoi ? Une nouvelle caisse. Personne peut m'arrêter ! Une dernière caisse. O.K., CJ, c'est tout c'qu'on peut transporter !

Carl saute du train pour rejoindre Ryder et l'autre membre des Familles de Grove Street près de la Picador.

Ryder : Monte devant et mets la gomme ! Carl monte au volant et Ryder se tient debout à l'arrière. Mec, on a une patrouille au cul !

CONSIGNE : Va au Pay 'n' Spray pour semer la police.

Ryder : Les flics peuvent pas m'arrêter - J'suis incroyable ! La course-poursuite se termine au Pay 'n' Spray. Vous choperez jamais ce gangster ! L'atelier repeint la Picador et change son moteur. On retourne à Grove Street !

CONSIGNE : Rapporte les caisses à Grove Street.

Carl et Ryder ramènent la Picador et les caisses à Grove Street.

Ryder : Putain, mec, t'as assuré grave, mec !

Carl Johnson : Toi aussi, mon pote !

Ryder : LB s'amène pour planquer cette merde.

Carl Johnson : O.K., à plus, mon pote.

Ryder : À la vie, à la mort, CJ. »

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard