FANDOM


« Cleaning the Hood »
Cleaning the Hood GTA San Andreas (début)
Sweet (debout) s’adresse à Big Smoke au début de la mission dans GTA San Andreas.
Figure dans GTA San Andreas
Employeur Sweet
Difficulté Faible
Lieux Maison de Sweet
↳ Grove Street
 ↳ Quartier de Ganton
  ↳ Ville de Los Santos
   ↳ État de San Andreas
Récompense « Drive-Thru » (mission suivante)
Respect
« CJ… Va montrer à ces cons que tu rigoles pas. Des mecs du coin des Ballas s’engraissent sur nos potes. Va leur foutre la pression, et vire ces bâtards d’ici. »
―Sweet à Carl Johnson au début de la mission.
« Cleaning the Hood » [ˈkliːnɪŋ ðə hʊd] est une mission confiée à Carl Johnson (le protagoniste) par son frère Sweet dans Grand Theft Auto: San Andreas, depuis la maison de ce dernier sur Grove Street dans le quartier de Ganton à Los Santos, dans l’État de San Andreas.
  • Cette mission est débloquée à la réussite de la précédente, « Tagging Up Turf ».
  • La mission suivante s’intitule « Drive-Thru ».

DéroulementModifier

Trois chefs des Familles de Grove Street se sont réunis dans la cuisine de la maison de Sweet : son propriétaire, Big Smoke et Ryder. Les deux premiers discutent de l’avenir du gang menacé par la vente massive de drogue à travers le quartier, sous le regard évasif du troisième qui fume, comme de coutume. Carl entre dans la pièce et Sweet le charge d’aller avec Ryder dans le quartier pour passer à tabac quelques revendeurs de drogue dangereux pour la santé des membres des Familles. Avant de sortir de la maison, Carl et Ryder se mettent d’accord pour passer à l’appartement de B Dup et Big Bear, afin de les emmener en renforts. Ils doivent se rendre ensemble là-bas, parmi les immeubles alignés au sud du Ganton Gym.

Sur place, Carl et Ryder sont confrontés à l’hostilité de B Dup dès sa porte, cachant derrière lui un Big Bear toxicomane devenu son domestique pour obtenir sa dose régulièrement. Carl essaie de ramener Big Bear à la raison mais rien n’y fait, les deux amis repartent bredouille de l’appartement et se chargent seuls de tuer un dealer fournissant de la drogue à un membre des familles de Grove Street. Avant de lui porter le coup de grâce, Ryder reconnaît sa figure et propose à Carl de rendre une visite à ses amis du gang ennemi des Ballas, en plein cœur du quartier d’Idlewood. Le joueur se saisit de la batte de baseball du mort pour le combat à venir.

Une fois la voie ferrée traversée, Carl et Ryder arrivent devant la planque de crack et entrent pour affronter plusieurs Ballas, dont certains sont incapables de se lever tant ils sont drogués. Une fois tués les adversaires en état de se battre, les deux vainqueurs peuvent rentrer sur Grove Street, où Ryder prend congé de Carl pour retourner dans la maison de Sweet.

ScriptModifier

Big Smoke, Ryder et Sweet discutent dans la cuisine de la maison de ce dernier.

Big Smoke, assis sur une chaise près de la table au centre de la pièce : Arrête de délirer, mon pote.

Sweet, se levant du coin de la table pour aller se servir dans le réfrigérateur : Mec, personne en a rien à foutre du quartier !

Big Smoke : Moi, si !

Sweet : Tout ce qui les intéresse, c’est de vendre leur dope et d’tout niquer dans le coin, mec. Le crack a jamais rendu les gangs plus forts.

Big Smoke : J’sais pas, mec.

Carl Johnson, entrant dans la pièce : Quoi de neuf, les gars ?

Sweet : Ça va, CJ ?

Ryder, assis au bord du plan de travail de la cuisine : Quoi de neuf ?

Sweet : Tout ce qui les branche, c’est la thune et la fumette !

Big Smoke : Tu peux pas foutre en l’air le bizness des potes, Sweet.

Sweet : Ces mecs sont pas des gangsters. C’est juste une bande de nazes qui se la racontent !

Big Smoke : Y marchent avec nous, mec.

Sweet : Y marchent qu’avec la thune, ouais ! CJ… Va montrer à ces cons que tu rigoles pas. Des mecs du coin des Ballas s’engraissent sur nos potes. Va leur foutre la pression, et vire ces bâtards d’ici.

Carl : On s’est cassé le cul pour le quartier, mais faut qu’on reforme le gang au complet, comme avant, tu vois ?

Sweet : T’as raison ! Alors, Ryder et toi, allez gérer votre bizness ! À Big Smoke. Ils vendraient leur propre mère, ils se foutent de nous !

Big Smoke : T’es un peu naïf, mon pote, faut rester concentrés.

Carl et Ryder traversent le couloir pour sortir de la maison.

Carl : On a besoin de renforts. T’as vu B Dup, récemment ?

Ryder : Non, mais lui et mon pote, Bear, c’est les mecs qu’il nous faut.

Carl : Ah ! Big Bear ! Mec, ces zonards de dealers vont le regretter !

CONSIGNE : Va chez B Dup.

Carl et Ryder se rendent chez B Dup, ils entrent dans le bâtiment et gagnent le couloir où se trouve son appartement.

Ryder : Hé, merde, attends. Tu sais même pas quelle porte c’est !

Carl : C’est ça, ouais… Il s’arrête devant une porte à sa droite. C’est là ?

Ryder : Ouais, c’est juste ici.

Carl, frappant à la porte : Ouvre ! À Ryder. T’es sûr qu’il habite toujours ici ?

Ryder : T’es con ? J’t’ai dit ici !

Carl, frappant à nouveau : Ouvre !

B Dup, ouvrant sa porte : Putain, c’est qui ? CJ ? Qu’est-ce que tu veux, bordel ? Putain, dégage d’ici !

Carl, entrant de force : T’as oublié ta promesse au gang, c’est ça ?

B Dup : Le quartier, c’est tout ce qui compte, mon pote, mais faut que tu comprennes que j’ai des problèmes de fric. Tu sais quoi, mec ? Tu ferais mieux de gicler avant de te faire allonger. Big Bear, viens t’occuper de ce con !

Carl, jetant son regard par-dessus l’épaule de B Dup : C’est toi, Big Bear ? T’es toujours avec le gang ?

B Dup : Non, Big Bear, il passe son temps à fumer et à faire le ménage chez moi. C’est pas vrai, Big Bear ?

Big Bear : Putain, ouais !

B Dup : Putain ouais, quoi ⁉

Big Bear : Putain ouais, m’sieur !

B Dup : O.K., va astiquer les chiottes !

Carl : Oh, non, mec… Bear ! Allez !

B Dup : Tout le monde aime bien s’éclater, CJ. On se revoit un de ces quatre. Et refoutez plus les pieds ici, t’entends ?

Carl : Va te faire foutre, mec.

La porte se referme, Carl et Ryder reprennent le corridor pour sortir.

Ryder : Putain ! Ça craint grave !

Carl : Je vois ce que tu voulais dire. Si cette merde peut faire ça à Bear, le transformer en zombie, alors le connard moyen a pas une chance…

Ryder : Y a que des sales junkies partout dans cette ville ! Ça m’casse les couilles.

Carl : Va falloir qu’on s’en occupe…

CONSIGNE : Va tabasser le dealer de crack.

Les deux hommes traversent le pâté de maisons de l’autre côté de la rue pour surprendre un membre des Familles de Grove Street achetant de la drogue.

Ryder : Yo, mate ça, un dealer qui file sa came aux mecs de Grove Street !

Carl et Ryder tuent leur cible. Ils sont filmés en contre-plongée, à travers les yeux de leur victime.

Ryder : Hé, je connais ce naze ! C’est une racaille qui marche avec un gangsta Ballas d’Idlewood. J’sais où y squatte : c’est de l’autre côté des rails, par là. On va y faire un p’tit saut !

Carl : En territoire ennemi ?

Ryder : Tu vas nous planter ?

Carl : Non, je suis avec toi, mec !

Carl donne un coup de pied fatal à leur adversaire qui gît au sol, et lui prend sa batte de baseball.

CONSIGNE : Va à la planque des dealers.

Les deux hommes se rendent dans le centre du quartier d’Idlewood, au bord de la voie ferrée.

Ryder : Bonjour, messieurs les dealers Ballas ! Les gangstas de Grove Street sont venus vous défoncer la gueule !

Un homme, armé d’une batte de baseball, sortant d’une chambre sur la gauche : Butez-moi ces enculés de Grove Street !

Carl et Ryder éliminent au minimum quatre adversaires et ressortent de la maison.

CONSIGNE : Retourne à la maison de Sweet.

Les deux hommes rentrent sains et saufs sur Grove Street.

Ryder : Maintenant que cette dope est plus là pour leur niquer la tronche, y vont p’têt pouvoir revenir dans l’gang !

Carl : Ouais, Grove est en train de relever la tête.

Ryder, se dirigeant vers la porte de la maison de Sweet : À plus, mec.

RécompensesModifier

  • Pour avoir accompli cette mission, le joueur voit son niveau de respect augmenter.
  • La mission suivante est déverrouillée : « Drive-Thru ».

AnecdotesModifier

  • La chanson diffusée par le récepteur radio de Sweet dans la cuisine au début de la mission est « Funky Worm » (article de Wikipédia en anglais) des Ohio Players, habituellement diffusée sur Bounce FM.
  • La chanson entendue dans l’appartement de B Dup est « Hood Took Me Under » (article de Wikipédia en anglais) de Compton’s Most Wanted, habituellement diffusée sur Radio Los Santos.
  • Pendant la cinématique montrant Carl et Ryder dans la planque de crack, on peut apercevoir à l’arrière-plan, à droite, une prostituée procurant une fellation à un membre des Ballas.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard