Wikia

Wiki GTA

Grand Theft Auto: Vice City

Discussion0
2 067pages sur
ce wiki
Grand Theft Auto Vice City
Gtavc-boxart
Boxart de GTA Vice City
Développeurs Rockstar North (PS2/PC)
Rockstar Vienna (Xbox)
Éditeur(s) Rockstar Games
Moteur(s) de jeu RenderWare
Plateforme(s) PlayStation 2
PC
Xbox
iOS
Android
Date(s) de sortie - PS2 : 27 Octobre 2002 (Amérique du Nord) et 8 Novembre 2002 (Europe)
- PC : 12 mai 2003 (Amérique du Nord) et 15 mai 2003 (Europe)
- Xbox : 11 Avril 2003 (Amérique du Nord) et 2 Janvier 2004 (Europe)
Classification (x)
Protagoniste(s) Tommy Vercetti
Lieux Vice City de l'ère GTA III
Année(s) dans le jeu 1986
Épisode précédent Grand Theft Auto III
Épisode suivant Grand Theft Auto Advance


Icones 02824

Grand Theft Auto: Vice City Musique de l'intro


Grand Theft Auto: Vice City (parfois abrégé en GTA Vice City, Vice City et GTAVC) est le sixième jeu vidéo de la série Grand Theft Auto et le deuxième de l'Ere GTA III mais toutefois bien qu'étant sorti après Grand Theft Auto III, l'histoire se déroule 15 ans auparavant.

GTA Vice City se déroule dans Vice City, Floride (États-Unis) en 1986 et concerne les exploits du protagoniste Tommy Vercetti et sa montée dans le pouvoir des principaux criminels de Vice City. Les événements font suite au jeu Grand Theft Auto: Vice City Stories qui se déroule 2 ans avant.

Il a été développé par Rockstar North et publié par Rockstar Games en Amérique du Nord et en Europe en octobre et novembre 2002 sur PlayStation 2, en mai 2003 sur PC ainsi qu'en en avril 2003 (Amérique du Nord) et janvier 2004 (Europe) sur Xbox.

Il emploie une version améliorée du moteur de jeu de GTA III, et reproduit comme lui une grande cité avec ses immeubles, ses véhicules et ses habitants. Ce jeu est le sixième opus de la série et le deuxième de la trilogie Grand Theft Auto III.

Histoire du développementModifier

Énorme succès comme son prédécesseur Grand Theft Auto III, il est rapidement devenu le jeu le mieux vendu de 2002 et, en juillet 2006, il était encore le jeu PlayStation 2 s'étant le mieux vendu sur le marché nord-américain. Il figure également dans la liste des cents jeux favoris des lecteurs du magazine japonais Famitsu de 2006. En tout, ce jeu s'était vendu à 9 millions d'exemplaires dans le monde fin 2003.

Rockstar Vienna a sorti un pack pour Xbox, Grand Theft Auto: Double Pack, contenant le jeu et son prédécesseur GTA III.

Le jeu a vu une suite, Grand Theft Auto: San Andreas et la ville est revisitée dans Grand Theft Auto: Vice City Stories.

GameplayModifier

Comme ses prédécesseurs, le joueur incarne un criminel (ici Tommy Vercetti) qui doit se faire un nom dans une ville fictive (ici Vice City). Cette ville est fortement inspirée de Miami.

Une grande partie de l'action du jeu concerne l'empire du crime que se bâtit Vercetti, basé notamment sur le trafic de drogue, la contrefaçon, les contrats d'assassinat, ou la taxe de protection. L'histoire évolue au fur et à mesure que le joueur remplit les missions que l'on lui confie, prenant peu à peu le contrôle de la ville.

Dans la lignée du gameplay de Grand Theft Auto III, qui avait renouvelé le principe de la série, le gameplay de Vice City est très ouvert et offre une grande liberté au joueur qui peut se balader n'importe où dans la ville (même si certains secteurs ne sont accessibles qu'une fois certaines missions achevées). Comme il en a été avec les GTA précédents, des armes sont cachées dans toute la ville ainsi que des « paquets cachés » qui permettent de débloquer certains bonus lorsque le joueur en a récolté suffisamment.

Le joueur peut voler tout type de véhicules, braquer les magasins, tirer sur les piétons, et plus généralement répandre le chaos. Cependant, ces différentes infractions attirent plus ou moins l'attention de la police qui enverra le nombre de patrouilles en conséquence (avant de passer le relais au FBI voire la Garde nationale dans les cas extrêmes). Le comportement de la police reste similaire à celle de GTA III mais possède de nouvelles techniques comme l'installation des clous sur la route pour crever les pneus de la voiture du joueur ainsi que l'envoi de troupes du SWAT héliportées à proximité du joueur et des voitures inspirées de la série Deux flics à Miami. Il existe une nouvelle force capable de faire appliquer la loi : les gardes de sécurité qui patrouillent dans certains endroits de la ville, mais ils ne sont armées que d'un simple pistolet et ne peuvent arrêter le joueur.

De nouvelles sortes de véhicules apparaissent comme les motos et les hélicoptères. A la différence de GTA III, il n'y a pas d'avions dans cet opus mais il existe tout de même un hydravion.

Une autre nouveauté dans le jeu est la capacité d'acheter certains bâtiments de la ville. Ceux-ci font souvent office de simple planque (lieu de sauvegarde et de stock d'armes) mais peuvent aussi être un « commerce ». Les types de commerce sont assez variés et vont du club de strip-tease à la compagnie de taxi en passant par le studio de cinéma porno et l'imprimerie. Dans ce cas, un certain nombre de missions sont rattachées au bâtiment en question et ont pour but de faire fleurir les affaires de l'entreprise (en éliminant la concurrence ou en volant du matériel par exemple). Lorsque toutes les missions d'un commerce sont accomplies, la propriété fournit un revenu régulier que Tommy peut régulièrement aller prélever. Ces missions participent à la non-linéarité du jeu même si une partie des missions principales doivent être accomplies avant de pouvoir acheter des commerces.

Les différents gangs apparaissent fréquemment dans le jeu, certains jouent même un rôle dans les événements de l'histoire. Ces gangs ont souvent une appréciation positive ou négative du joueur, appréciation qui évolue en fonction des missions qu'accomplit le joueur, et lui tirent dessus ou non en conséquence. Des fusillades entre bandes rivales peuvent se produire spontanément dans la ville et de nombreuses missions impliquent le joueur dans ces guerres de gangs.

Il est également possible de remplir des missions plus civilisées et (la plupart du temps) non-violentes tel que livrer des pizzas, escorter des personnes blessées en ambulance, éteindre des incendies avec un camion de pompier… Ces missions peuvent apporter, en plus de l'argent, une amélioration des capacités physiques du personnage (comme le sprint infini et la jauge de santé augmentée).

EnvironnementModifier

Le jeu prend place dans la ville fictive de Vice City, basé sur le modèle de Miami en Floride. L'histoire se déroulant en 1986, tout l'environnement du jeu reprend, voire parodie, les codes de l'époque, notamment dans les véhicules et les vêtements. En opposition à l'urbanisme grisonnant de Liberty City dans Grand Theft Auto III, Vice City respire la ville touristique avec ses plages dorées, ses palmiers et ses couchers de soleils (malgré la présence de certains quartiers plus industriels). La ville fait approximativement la taille de 10km², soit un peu plus que Liberty City (GTA III) mais pourtant se traverse plus vite, dû au fait que les voitures sont plus rapides (il y a beaucoup plus de voitures de sport). Il y a également une immense plage qui occupe environ le quart de la ville.

QuartiersModifier

Vice City est une ville qui est constituée de deux îles reliées par quatre ponts. Les différents quartiers sont respectivement :

  • Ocean Beach, le quartier le plus riche de la ville avec sa grande plage, ses hôtels et ses commerces de luxe.
  • Washington Beach, où est situé le QG central de la police.
  • Vice Point, situé au nord de la ville,avec son grand centre commercial.
  • Prawn Island, petite île qui a connu son moment de gloire dans les années 1930 avec le studio de cinéma, tel que le montrent les maisons et les anciennes enseignes des hôtels. En 1984 après la mort des frères Mendez, elle est abandonnée et livrée aux squatteurs. Elle abrite depuis les studios de l'InterGlobal Films, société de films X.
  • Leaf Links, îlot privé sur lequel est aménagé un terrain de golf.
  • Starfish Island, le plus luxueux quartier résidentiel de la ville où se situe le manoir du baron de la drogue local Ricardo Diaz.
  • Viceport, loin des touristes, le port de la ville accueille les bateaux de marchandises plus ou moins légales.
  • Escobar International Airport, l'aéroport de la ville étroitement surveillé et placé non loin de la base militaire de Fort Baxter.
  • Little Havana, quartier pauvre où les cubains se sont installés et déchiré par la guerre qu'ils se livrent avec les Haïtiens.
  • Little Haïti, peut-être encore plus pauvre que son homologue cubain avec sa casse automobile et ses cabanons vétustes.
  • Downtown, le quartier d'affaires avec son grand stadium "Hyman Memorial Stadium".

RéférencesModifier

L'histoire de Tommy a beaucoup de similitude avec celle de Tony Montana, personnage principal du film Scarface. On citera pour exemple le manoir de Diaz, dont l'atmosphère rappelle celle du manoir de Tony, ainsi que le Malibu Club, qui ressemble étrangement à la discothèque "Le Babylone Club" où Tony passait ses soirées dans Scarface. Mais la référence la plus évidente reste l'histoire même du jeu très similaire à celle du film de Brian de Palma.

Il y a également des clins d'œil plus subtils, tels que cet appartement caché, dont les murs de la salle de bain sont tapissés de sang et où l'on peut y ramasser une tronçonneuse, qui rappelle une scène de torture du film. Sans oublier le skin « Mr. Vercetti » qui s'obtient en achetant une boîte de strip-tease et qui ressemble au costume que porte Tony Montana vers la fin du film (à la différence près qu'une partie du costume est rose au lieu d'être blanche).

Également, l'ambiance n'est pas sans rappeler Deux flics à Miami. Si son indice de recherche est suffisamment élevé, le joueur peut d'ailleurs se faire poursuivre par la Ferrari (nommé Cheetah dans le jeu) noire des héros de la série. Les occupants de la voiture sont même habillés comme les deux héros de la série.

D'autres références à la culture populaire existent incluant :

  • Taxi : l'intérieur des Taxis Kaufman du jeu est presque identique à celui de la station de taxi de la série. Le nom est un hommage à l'une des vedettes de la série, le défunt Andy Kaufman.
  • Heat : le braquage de banque de la mission « Heist » est très semblable à celle du film.
  • Le Parrain, 2ème partie : une des propriétés et un stadium porte le nom de « Hyman » en référence au personnage du film.
  • L'Impasse : Ken Rosenberg, l'avocat et conseiller de Tommy, agit comme David Kleinfeld dans le film.
  • Les commerces Tarbush coffee shop et Gash clothing store ressemblent respectivement aux cafés Starbucks et aux magasins Gap.
  • Le producteur de films pornographiques Steve Scott du studio de Vice City pourrait être une référence au réalisateur et producteur cinématographique Steven Spielberg. En effet, Steve Scott s'abrège "SS" tout comme Steven Spielberg. De plus, dans au moins deux des cinématiques du studio de cinéma de Vice City, le joueur assiste à un délire sur un requin géant. Dans une des cinématiques, le détail est même poussé à son paroxysme puisque Steve Scott raconte à Tommy Vercetti la prochaine scène de son film dans laquelle deux personnes vont être prises dans le filet de la passion quand un requin va surgir et ... Steve Scott ne finit pas sa phrase, interrompue par Tommy Vercetti. Or, Steven Spielberg est le réalisateur du film "Les Dents de la mer", film dans lequel un requin sème la terreur le long des cotes en dévorant des baigneurs.

HistoireModifier

L’histoire se déroule en 1986 à Vice City. Tommy Vercetti, ancien homme de main d'un des parrains de la mafia de Liberty City Sonny Forelli, sort d'un séjour de quinze années de prison à la suite d'un trafic de drogue ayant mal tourné.

En guise de réintégration à la famille des Forelli, Sonny envoie Tommy à Vice City afin d'y livrer de la drogue. Accompagné sur place par Ken Rosenberg, un avocat véreux, il procède à l'échange avec son client Victor Vance lorsque de mystérieux hommes armés surgissent et s'enfuient avec la drogue et l'argent, tuant Vance et deux hommes des Forelli dans la fusillade.

Furieux de cet échec, Sonny Forelli ordonne à Tommy de récupérer son argent. Seulement, pour découvrir qui s'est enfui avec l'argent et la drogue, Tommy doit d'abord mieux se rapprocher du milieu du crime de la ville.

Avec l'aide de Rosenberg, Tommy entre dans le milieu du crime organisé, de la jet set et de la drogue. Sur sa route, il rencontre également Lance Vance, frère de Victor, un des hommes avec qui Tommy devait échanger la drogue, avec qui il se trouve un objectif commun : retrouver l'argent et se venger.

Au fur et à mesure de ses missions pour les « puissants » de la ville, il est amené à travailler pour Ricardo Diaz, un des chefs de la pègre locale, il découvre alors que celui-ci est à l'origine de ses ennuis lors du deal. Avec l'aide de Lance, il prend alors le manoir de Diaz d'assaut, élimine Diaz et décide de reprendre ses affaires, épaulé par Lance et Rosenberg.

Suite à cela, l'argent de Sonny passe vite derrière d'autres priorités de Tommy qui entend bien avoir sa part de pouvoir dans Vice City. Visant à mettre la main sur la ville, Tommy en rachète les principales entreprises (un studio de cinéma, une discothèque, une compagnie de taxis…), peaufine ses relations, et finit par devenir l'un des hommes les plus puissants de Vice City. En rachetant une imprimerie, Tommy trouve un plan pour se débarrasser de Sonny, dont les pressions sont de plus en plus fortes : lancer une entreprise de contrefaçon et blanchir l'argent de Sonny afin de lui offrir de faux billets.

Mais comprenant qu'il perd le contrôle de la situation, Sonny décide de se rendre à Vice City avec ses hommes pour prendre la place de Tommy par la force, accompagné de Lance Vance qui décide de trahir Tommy pour Sonny. Après une longue fusillade dans l'ancien manoir de Diaz, qui était devenu le siège du gang de Tommy, Tommy sort victorieux et élimine ses deux anciens associés.

Version Bêta de GTA Vice City Modifier

Voir article : Version Beta de GTA Vice City

Avant sa sortie, on peut voir des différences entre la version commerciale et celle présenté dans les trailers et sur quelques images. Il s'agit en fait de quelques véhicules qui possédait par exemple des phares arrières carrés qui sont ensuite rond dans la version commerciale et aussi de la carte au niveau de l'aéroport.

Version mobileModifier

GTA Vice City-Anniversaire-Couverture

Image promotionnelle de l'édition 10ème anniversaire de GTA Vice City

En octobre 2012, Rockstar Games annonça qu'une version mobile de GTA Vice City sera disponible pour célébrer le 10ème anniversaire de la sortie du jeu. Comme la version mobile de GTA III, le jeu sera disponible sur les appareils iOS et Android. Un mois plus tard, Rockstar annonça la date de sortie du jeu pour le 6 décembre 2012. Simultanément, la liste des appareils compatibles était annoncée.

Le jeu est sorti sur les appareils utilisant iOS le 6 décembre comme prévu, toutefois un problème technique empêcha la sortie du jeu sur les appareils utilisant Android ce qui obligea a un report du jeu sur ces appareils. Le jeu est sorti plus tard sur les appareils Android le 12 décembre 2012. En même temps que la sortie du jeu, quelques mises a jour sur la liste des appareils compatibles ont été ajoutés.

Appareils compatibles:

  • Appareils sous Apple iOS : iPad, iPad mini, iPhone 4, 4S & 5, iPod touch 4ème & 5ème génération
  • Téléphones utilisant Android : Motorola Atrix, Motorola Atrix HD, Motorola Atrix 4G, Motorola Photon, HTC Rezound, HTC One X, HTC One X+, Samsung Galaxy Nexus, Samsung Galaxy Note, Samsung Galaxy Note 2, Samsung Galaxy R, Samsung Epic 4G, Samsung Galaxy S2, Samsung Galaxy S3, Google Nexus 4, Sony Ericsson Arc HD, Sony Xperia Nozomi, Sony Xperia Play, Sony Xperia Sola, Sony Xperia S / P / T & TL, Sony Walkman Z Series Media Player
  • Tablettes utilisant Android : Acer Iconia, Asus Eee Pad Transformer Prime, Asus Transformer Pad TF300T, Asus Transformer Pad Infinity 700, Motorola Xoom, Samsung Galaxy Tab 7.0 / 7.7 / 8.9 & 10.1, Samsung Galaxy Note 10.1, Sony Tablet S, Sony Tablet P, Sony Xperia Tablet S, Toshiba Thrive, Toshiba Regza, Google Nexus 7, Google Nexus 10, Fujitsu Stylistic 10.1
La série Grand Theft Auto
Jeux GTA GTA 1 | London 1969 | London 1961 | GTA 2 | GTA III | Vice City | San Andreas | Advance | Liberty City Stories | Vice City Stories | GTA IV | The Lost and Damned | The Ballad of Gay Tony | Episodes From Liberty City | Chinatown Wars | GTA V
Lieux Liberty City | Vice City | San Andreas (Los Santos, San Fierro, Las Venturas) | Londres | Anywhere City | Los Santos (GTA V)
Héros Claude Speed | Claude (GTA III) | Tommy Vercetti | Carl Johnson | Mike | Toni Cipriani | Victor Vance | Niko Bellic | Johnny Klebitz | Huang Lee | Luis Fernando Lopez | Michael De Santa, Franklin Clinton et Trevor Phillips
Missions GTA 1 | GTA 2 | GTA III | Vice City | San Andreas | Advance | Liberty City Stories | Vice City Stories | GTA IV | The Lost and Damned | Chinatown Wars | The Ballad of Gay Tony | GTA V
Personnages GTA 1 | London | GTA 2 | GTA III | Vice City | San Andreas | Advance | Liberty City Stories | Vice City Stories | GTA IV | The Lost and Damned | Chinatown Wars | The Ballad of Gay Tony | GTA V | Personnages réels
Véhicules GTA 1 | London | GTA 2|GTA III | Vice City | San Andreas | Advance | Liberty City Stories | Vice City Stories | GTA IV | The Lost and Damned | Chinatown Wars | The Ballad of Gay Tony | GTA V | Marques automobiles
Armes GTA 1| GTA 2 | London | GTA III | Vice City | San Andreas | Advance | Liberty City Stories | Vice City Stories | GTA IV | The Lost and Damned | Chinatown Wars | The Ballad of Gay Tony | GTA V
Stations de radio GTA 1 | London | GTA 2 | GTA III | Vice City | San Andreas | Liberty City Stories | Vice City Stories | GTA IV | Chinatown Wars | The Lost and Damned | GTA V
Codes GTA 1 | GTA 2 | GTA III | Vice City | Advance | San Andreas | Liberty City Stories | Vice City Stories | GTA IV | Chinatown Wars | GTA V
Connexes Modifications | Chronologie | Collections | Artworks | Sauts | Rodéos/Kill Frenzies | Multijoueur (MTA, VC-MJ, SA-MJ, GTA Online) | GTA-like | Easter Eggs | Indice de recherche | Police | Gangs | Planques | Traductions

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard