Fandom

Wiki GTA

Mike Toreno (mission)

2 588pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
Cet article désigne la mission dans GTA San Andreas. Pour le personnage du même nom, voir Mike Toreno.
« Mike Toreno »
Mike Toreno (mission) GTA San Andreas (début).jpg
Jizzy B. s’adresse à T-Bone Mendez au début de la mission dans GTA San Andreas.
Figure dans GTA San Andreas
Employeur Loco Syndicate
Difficulté Modérée
Lieux Jizzy’s Pleasure Domes
↳ Quartier de Battery Point
 ↳ Ville de San Fierro
  ↳ État de San Andreas
Récompense 7 000 $
« Outrider » (mission suivante)
Respect
« Putain, qui t’a demandé ton avis, bouffon ? C’est pas une table ronde, merde ! »
―T-Bone Mendez à Carl Johnson durant la mission.
« Mike Toreno » [maɪk təˈriːnoʊ] est une mission confiée à Carl Johnson (le protagoniste) par le Loco Syndicate dans Grand Theft Auto: San Andreas, depuis Jizzy’s Pleasure Domes dans le quartier de Battery Point à San Fierro dans l’État de San Andreas.
  • Cette mission est débloquée à la réussite de la précédente, « T-Bone Mendez ».
  • La mission suivante s’intitule « Outrider ».

DéroulementModifier

Au vu des évènements récents, T-Bone Mendez a toutes les raisons de penser que le Loco Syndicate a été infiltré. Il reçoit sur son portable un appel de Mike Toreno, le meneur présumé de l’organisation, qui rencontre quelques problèmes. T-Bone, installé à Jizzy’s Pleasure Domes, informe Carl et Jizzy B. : Toreno est coincé à l’intérieur d’un Burrito transportant de la drogue et des malfaiteurs ont volé une partie de la marchandise en détournant la camionnette avec Mike à l’intérieur. 

Mike Toreno (mission) GTA San Andreas (appel).jpg

T-Bone Mendez reçoit un appel de Mike Toreno au début de la mission dans GTA San Andreas.

Dès la fin de la cinématique, Carl a cinq minutes et trente secondes pour rejoindre Toreno. S’il dépasse cette temps imparti, la batterie du téléphone de Mike sera vide et il ne pourra plus décrire son environnement. Puisqu’il est coincé à l’arrière de la fourgonnette, sans fenêtre ni échappatoire, Carl et T-Bone sont son dernier espoir. Ces derniers sautent dans une Premier et se lancent à sa recherche : tandis que T-Bone reçoit des détails de la part de Toreno, Carl est chargé de conduire et de repérer approximativement où se trouve Mike.

Pour commencer, celui-ci dit entendre des mouettes et des bruits d’usine, ce qui pourrait correspondre au chantier de Doherty, où Carl s’était déjà rendu pour accomplir la mission « Deconstruction ». Toreno n’est cependant pas là-bas et dit entendre la sirène d’un camion faisant marche arrière, Carl et T-Bone se rendent alors du côté des docks d’Easter Basin. Chou blanc, Toreno n’est pas là-bas non plus et les derniers éléments qu’il communique aux deux hommes les mènent à l’Easter Bay International Airport. Les portes de celui-ci sont déjà ouvertes et le garde abattu ; le protagoniste doit entrer et atteindre le tarmac.

T-Bone active un mouchard et explique à Carl que depuis la dernière attaque, Mike gardait toujours un transpondeur sur la drogue que le Loco Syndicate convoyait. À l’aide du signal qui s’amplifie à mesure que le récepteur s’approche, Carl et T-Bone finissent par retrouver Toreno et la fourgonnette.[1] À la vue de Carl et T-Bone, les malfaiteurs prennent la fuite vers le Nord à bord de leur Burrito (dans lequel se trouve toujours Toreno), escortés par deux Freeway. Carl doit alors se lancer à leur poursuite.[2] Après la mort des deux motards et à l’approche du Burrito, quatre membres des Da Nang Boys apparaissent et attaquent le protagoniste et T-Bone. Pour se débarrasser d’eux, il est possible de les renverser en voiture ou bien de descendre et de les éliminer avec l’aide de T-Bone. Dès lors, la fourgonnette est à l’arrêt et Mike Toreno sort du coffre avec un 9 mm.

Il faut ensuite détruire la fourgonnette avec la drogue à bord.[3] Une fois le Burrito détruit, deux étoiles apparaissent sur l’indice de recherche du joueur. Il ne reste plus qu’à retourner à Jizzy’s Pleasure Domes — pour s’y rendre, différents moyens s’offrent au joueur, comme monter dans une Stretch (apparue sans raison) ou dans un Maverick pour voler jusqu’à destination. Un marqueur rouge est placé aux portes de l’aéroport : une fois passé, l’indice de recherche affichera trois étoiles et pour les effacer, il sera nécessaire de se rendre dans un Pay ’n’ Spray. La mission est réussie dès que le joueur rejoint Jizzy’s Pleasure Domes avec T-Bone et Toreno.

ScriptModifier

Jizzy B. et T-Bone Mendez discutent dans une pièce de Jizzy’s Pleasure Domes.

Jizzy B. : Calme, T-Bone ! Détends-toi un peu, et calme ta haine, mon pote !

T-Bone Mendez : Hé, mec, ouvre les yeux. On est en train de se faire niquer !

Carl Johnson entre dans la pièce.

Jizzy : Hé, mec ! T-Bone, regarde, c’est CARL ! Il salue Carl. T’es un vrai héros, dehors. À T-Bone. Tu vois ? Y a pas de ’blème.

T-Bone : Tu comprends pas, on a quelqu’un sur le dos ! On a besoin de temps pour tout revoir !

Carl Johnson : Je pense qu’ils tentaient juste leur chance.

T-Bone décroche son téléphone portable.

T-Bone : Mike ? Mike ! J’ai essayé de te contacter ! Quoi ? Merde ! T’es où, mec ? O.K., continue à causer ! À Jizzy et Carl, éloignant l’appareil de sa bouche. Mike a des emmerdes, faut y aller !

Carl : Quelles emmerdes ? C’est qui, Mike ?

T-Bone : Des mecs ont fauché sa camionnette et la came qu’est dedans ! Et Mike est à l’arrière !

Jizzy : Qu’est-ce qu’on fait ? Comment on va savoir où il est ?

T-Bone : Il a son téléphone, il va causer jusqu’à ce qu’il ait plus de batterie. Allez, on s’arrache !

Jizzy : O.K., on se barre !

Malgré ces dernières paroles, seuls Carl et T-Bone sortent de Jizzy’s Pleasure Domes et montent dans une Premier pour partir à la recherche de Mike Toreno : d’abord sur le chantier de Doherty puis aux docks d’Easter Basin et enfin à l’Easter Bay International Airport, où ils trouvent un agent de sécurité abattu et la grille d’entrée forcée. T-Bone active alors un mouchard pour retrouver la position exacte de Mike sur le tarmac. Un Burrito escorté par deux Freeway apparaît au loin et démarre dès que Carl et T-Bone s’en approchent : une course-poursuite s’engage sur quelques centaines de mètres avant que le Burrito ne stoppe. Une fois tués les gardes de la camionnette, Toreno peut sortir du coffre.

Carl, s’approchant de la camionnette : Yo, mec, magne-toi, sors de là.

T-Bone : ¡Apúrate, apúrate![4]

Mike Toreno, sortant de la camionnette : T-Bone… Il pointe son 9 mm vers Carl. Putain, c’est qui ce con ?

T-Bone : Hé, c’est un des clowns de Jizzy, relax, mec.

Toreno : Faut qu’on crame la camionnette avec la coke dedans.

T-Bone : Quoi, on va rien cramer du tout !

Toreno : Ça m’emmerde autant que toi, mais vingt ans ou perpète, ça vaut plus que tout ça ! ¿Comprende amigo?[5]

Carl, à T-Bone : Il a raison, mec, on s’en occupe et on se barre en vitesse !

T-Bone : Putain, qui t’a demandé ton avis, bouffon ? C’est pas une table ronde, merde !

Toreno : Exactement, et c’est moi qui décide, allez !

CONSIGNE : Détruis la camionnette !

Une fois que le Burrito a explosé sous les balles de Carl, T-Bone et Toreno, une autre consigne apparaît.

CONSIGNE : Barre-toi en vitesse avant que les keufs rappliquent !

Une Stretch blanche apparue sans raison peut permettre à Carl de s’échapper avec T-Bone et Toreno.

CONSIGNE : Emmène Toreno loin de la camionnette en flammes avant l’arrivée des keufs.

Passer l’entrée de l’aéroport place le niveau de recherche du joueur à trois étoiles.

CONSIGNE : Sème les keufs ! Va au Pay ’n’ Spray !

N’importe quel atelier Pay ’n’ Spray « repeindra » la Stretch (qui restera blanche) et annulera l’indice de recherche.

CONSIGNE : Retourne au Pleasure Domes.

Pendant ce dernier trajet, Carl subit un bref interrogatoire de Toreno, qui va jusqu’à demander à T-Bone de lui retirer son portefeuille pour jeter un œil à ses papiers d’identité. Après cette hausse de tension, Carl dépose ses deux passagers devant le club de Jizzy.
Mike Toreno (mission) GTA San Andreas (fin).jpg

Mike Toreno félicite Carl Johnson à la fin de la mission dans GTA San Andreas.

Toreno : Bon… Carl Johnson, t’as fait du bon boulot.
T-Bone et Toreno sortent de la Stretch, dont la portière arrière droite restera ouverte quoi qu’il arrive.

T-Bone, à Carl : Maintenant, dégage… faut qu’on parle.

Précisions et traductionsModifier

  1. Soit au bout de la piste de décollage au nord, soit au pied de la tour de contrôle, soit entre deux hangars au sud.
  2. Ici, il est possible de descendre de voiture et d’éliminer les motards avec un fusil de précision. Il faudra ensuite remonter en voiture pour poursuivre le Burrito.
  3. Pour détruire le Burrito, il est possible d’utiliser un cocktail Molotov ou une grenade ou même n’importe quelle arme. Si le joueur n’a pas d'arme, la meilleure solution reste de précipiter le van dans l’eau qui entoure l’aéroport en se jetant hors du véhicule au bon moment.
  4. Magne-toi, magne-toi !
  5. Tu comprends, l’ami ?

RécompensesModifier

  • Pour avoir accompli cette mission, le joueur touche la somme de 7 000 $ et voit son niveau de respect augmenter.
  • La mission suivante est déverrouillée : « Outrider ».

AnecdotesModifier

  • La chanson entendue dans la cinématique d’introduction est « Loopzilla » (article de Wikipédia en anglais) de George Clinton, habituellement diffusée sur Bounce FM.
  • En arrivant à l’aéroport, le garde chargé de surveiller les portes est mort et il porte un Desert Eagle.
  • Cette mission confirme que Carl fume du cannabis. Johnny Klebitz, Franklin Clinton et lui sont les seuls protagonistes de la série Grand Theft Auto à en fumer sans doute possible.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard